Mon meilleur copain

MON MEILLEUR COPAIN,
d’Eric Assous

Mise en scène de Bénédicte Leturcq

 

Avec Sylvain Berardi, Lionel Bouttau, Elodie Fournier, Nikita Gassot et Bénédicte Leturcq

LE PITCH

 

Bernard et Philippe sont les meilleurs amis du monde. Bernard est marié, mais il est infidèle. Sa femme risquant de découvrir ses écarts, Bernard demande à Philippe de le couvrir. C’est le début d’un engrenage infernal pour le pauvre Philippe, car Bernard a l’amitié abusive… (1h40)

"Mon meilleur Copain" est une excellente pièce sur le thème de l’amitié virile et lâche de deux copains de 15 ans qui même à l’aube de la cinquantaine n’ont pas perdu leurs réflexes d’adolescents. On dirait toujours qu’ils hésitent entre les filles et l’amitié. Dans cette grande immaturité, les personnages campés par Sylvain Berardi et Lionel Bouttau sont des hommes piteux qui, en voulant se tenir les coudes de manière maladroite, s’enfoncent et se ridiculisent devant des femmes qui paraissent beaucoup plus admirables qu’eux. Une pièce un peu "féministe" finalement qui met le doigt sur les mensonges perpétuels des hommes, leurs courses à l’égo, à la séduction, ce besoin incessant qu’ils ont de toujours vouloir se rassurer, et ce à n’importe quel âge !



Bernard, playboy arriviste vivant et s’enrichissant grâce aux réseaux familiaux de sa femme est un jouisseur bling bling, aux costumes impeccables, à la ligne parfaite. Égoïste et narcissique, il a choisi comme ami Philippe car c’est un gentil, un faible pas dérangeant qui lui sert de faire-valoir. Il ne le fréquente que pour que Philippe lui serve, c’est une amitié de circonstance sans aucune sorte de profondeur.

Philippe, quant à lui, est un brave type touchant qui, par faiblesse a trompé, sans convictions, sa compagne à Montluçon et se laisse manger par son "amitié" pour Bernard, un type qui est tout son inverse et qu’il admire et aime, on ne sait pas trop pourquoi.
C’est dans ce schéma d’amitié bancale que la Pièce se met en place et monte crescendo dans le délire et le cocasse, offrant de beaux moments d’un comique de situation bien ficelé, des scènes vraiment drôles et jubilatoires et de beaux numéros de comédiens.